Service Travaux Spéciaux

STSDomaines d'interventionTravaux souterrains

Travaux souterrains ou comment effacer les obstacles

Les techniques des travaux souterrains permettent une faible emprise en surface, une adaptation de la technique à la géologie et à la présence de nappes, un franchissement d'obstacles (voies ferrées, rivières, réseaux...), une variation des tracés et garantissent un faible impact environnemental.

Acteur majeur dans la conception et la réalisation des ouvrages souterrains liés aux infrastructures hydrauliques et aux réseaux secs, le STS met en œuvre une gamme étendue de techniques en matière de travaux souterrains : les techniques traditionnelles de blindage pour les galeries et les puits, les fonçages et les forages horizontaux, les microtunneliers et les tunneliers de Ø 500 à 4 000 mm.

Microtunnelier


Le microtunnelier est une des solutions de fonçage disponibles pour la construction de réseaux souterrains sans tranchée. Cette technique concerne aussi bien les réseaux d’eau, usée ou potable, que ceux d’énergie ou de télécommunications. Les diamètres traités vont du Ø 500 à 2 500 mm sans limite réelle de longueur, puisque plusieurs tirs, droits ou courbes, avec ou sans pente, peuvent s’enchaîner. La roue de coupe du microtunnelier est adaptée au cas par cas à la nature du terrain rencontré. Les déblais de fonçage sont remontés à la surface par marinage hydraulique et traités sur place avant mise en décharge. Le système de guidage peut être laser ou gyroscopique.

Ci-contre le schéma de principe d’un chantier de microtunnelage.

Tunnelier

Le STS construit des tunnels pour des galeries techniques ou des collecteurs de 2 500 à 5 000 mm de diamètre :

  • lorsque les limites d’emploi des procédés de microtunnels sont franchies ;
  • pour des longueurs de plusieurs kilomètres pouvant également présenter des rayons de courbure très faibles (jusqu’à 80 m).

Pour réaliser ce type d’ouvrage, les fonctions d’excavation et de pose du revêtement définitif à l’avancement (voussoirs en béton armé) sont associées.

Fonçage

Technique de travaux sans tranchée, le fonçage permet le franchissement d’obstacles et la pose de canalisations en souterrain, à grande profondeur.
Particulièrement appréciée dans les agglomérations pour réduire au maximum les gênes occasionnées par les travaux, cette technique permet la réalisation de travaux dans des sols pulvérulents, meubles à forte cohésion ou rocheux. Elle garantit rapidité d’exécution et réduction significative des réfections de sols.

Le procédé est le suivant :

  • réalisation de puits d’entrée et de sortie,
  • creusement par une machine à attaque ponctuelle, assurant l'excavation du terrain,
  • poussée de la canalisation depuis le puits d’entrée au-fur et à mesure de l’avancement. Grâce à cette technique maîtrisée de longue date, la SADE sait répondre efficacement et rapidement à des problématiques complexes de terrain.

Galeries traditionnelles

Le STS déploie cette technique pour terrasser (manuellement ou mécaniquement pour les galeries de plus grandes sections) des travées successives d’environ 1,2 m. Le maintien des terres est assuré par l’enfilage de bastaings entre le terrain et des cadres métalliques mis en place à l’avancement.

Cette technique est adaptée à toutes les géologies, en absence de nappe ou après injection de traitement de terrain.

Téléchargez l'article Rénovation du réseau d'assainissement, Bd Carnot, Paris - SAP (magazine STS.com n°34)

Ouvrages associés

Dans le cadre de la réalisation d'ouvrages et de réseaux souterrains, la construction de puits d’accès s'impose tant en phase travaux qu'en phase d’exploitation.

  • Puits traditionnels, avec toute latitude quant à la géométrie

- terrassement manuel ou mécanisé pour des profondeurs < à 100 m ;
- soutènement provisoire constitué de profilés métalliques associés à un enfilage en bastaings, mis en œuvre manuellement au fur et à mesure de l’excavation ;
- adaptation à toutes les géologies, en l'absence de nappe ou après injection de traitement de terrain.

  • Puits havés pour des ouvrages circulaires entre 3 et 8 m de diamètre

- terrassement mécanisé pour des profondeurs inférieures à 30 m ;
- revêtement définitif formé par des anneaux de voussoirs en béton armé assemblés en surface et descendus par leur propre poids au fur et à mesure de l’excavation.

  • Puits avec pré-soutènement avec toute latitude quant à la géométrie

- enceinte étanche en parois au coulis autodurcissable armé (Pac) : la paroi est excavée en présence d’un coulis de bentonite et de ciment, complété par une cage d’armatures formée de treillis soudés
- enceinte étanche en palplanches ;
- adaptation à un sol meuble en présence d’eau.



Pourquoi faire appel au STS ?

> Pour sa capacité à traiter un projet clé en main : de sa conception à sa réalisation
> Pour ses connaissances pointues en matière de géotechnique
> Pour sa capacité d'adaptation aux différents ouvrages, à leur géométrie et leur contexte hydrogéologique
> Pour son large éventail de méthodes d'exécution
> Pour ses équipes expérimentées maîtrisant l’ensemble des métiers des travaux souterrains
> Pour sa capacité d'optimisation des choix techniques
> Pour sa maîtrise des conditions d'intervention en espaces souterrains
> Pour son autonomie totale de moyens

A voir

Restructuration du collecteur de l'Yzeron


Téléchargez la fiche de référence Microtunnelage à Rueil-Malmaison

Service Travaux Spéciaux - 346, rue du Maréchal Juin - Z.I. de Vaux-le-Pénil - B.P. 593 - 77005 Melun Cedex - Tél. : 01 64 14 34 00